Lancement de la 8e édition des Journées de la persévérance scolaire au Centre-du-Québec

Vos gestes, un + pour la réussite éducative !

 

DRUMMONDVILLE, le 12 février 2018 – La Table régionale de l’éducation Centre-du-Québec (TRECQ) a profité de l’approche du 10e anniversaire de l’école La Rue’L du Refuge La Piaule du Centre du Québec pour y lancer l’édition 2018 des Journées de la persévérance scolaire (JPS) le 12 février en présence de plusieurs partenaires du milieu.

Moment privilégié pour démontrer la grande mobilisation sociétale autour de la réussite éducative dans la région, les JPS se déroulent cette année du 12 au 16 février sous le thème : « Vos gestes, un + pour leur réussite ». Cette campagne vise donc à illustrer la multitude de gestes à la portée de chacun qui peuvent faire une réelle différence dans la réussite éducative d’une personne, du début de sa vie jusqu’à l’âge adulte.

Incorporé depuis 1984, le Refuge La Piaule du Centre du Québec a acquis une solide expertise d’intervention auprès des personnes en rupture avec les réseaux d’appui traditionnels. Par l’entremise du travail de rue, l’organisme tente de rétablir le pont entre les personnes et la communauté en favorisant la réduction des méfaits et les actions faites pour et par la personne.

La Piaule a également développé un large éventail d’initiatives d’intervention et de mobilisation dont l’école de la rue La Rue’L. Cette initiative offre, aux jeunes adultes de 18 à 30 ans aux prises avec des réalités difficiles, un programme de formation adapté à leurs besoins afin de les aider à reprendre leur parcours scolaire et faciliter leur intégration dans un centre de formation des adultes.

« L’école de la rue La Rue’L est un bel exemple de mobilisation dans la communauté pour favoriser la réussite éducative. L’accompagnement personnalisé offert à La Rue’L permet de répondre aux besoins de jeunes adultes en leur donnant accès à des services adaptés à leur situation de vie », précise Mme Caroline Guérard, directrice générale du Refuge La Piaule.

En plus du volet scolaire, l’école La Rue’L propose des activités éducatives, culturelles, sportives et sociales. Des intervenants sont présents au quotidien pour aider les élèves dans les différentes sphères de leur vie.

« La réussite éducative est d’abord et avant tout une responsabilité collective. La TRECQ, comme l’école La Rue’L, contribue à mobiliser les différents acteurs de la communauté en complémentarité des établissements scolaires pour amener le plus grand nombre d’individus dans un parcours de formation menant à la réussite éducative et à une participation active dans la collectivité. Tous les membres d’une société peuvent poser des gestes qui favorisent la persévérance scolaire. Tous ces gestes s’additionnent et exercent une influence concrète sur la réussite éducative », souligne Mme France Lefebvre, présidente de la TRECQ et directrice générale de la Commission scolaire des Chênes.

En effet, selon un sondage Léger commandé par le Réseau des Instances régionales de concertation sur la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec avec le soutien financier de la Fondation Desjardins, réalisé auprès de 1 009 Québécois et Québécoises de 18 à 34 ans ayant connu une expérience problématique en lien avec la persévérance scolaire (personnes ayant décroché, ayant pensé à décrocher ou ayant raccroché), 82% des jeunes vulnérables au décrochage estiment que la persévérance scolaire relève d’une responsabilité collective.

De plus, 66% des jeunes vulnérables au décrochage affirment que leurs parents faisaient un suivi régulier de leur situation à l’école. L’implication des parents est un facteur de protection de première importance pour prévenir le décrochage scolaire.

32% des jeunes qui ont pensé à décrocher, mais qui ne l’ont pas fait, affirment que ce sont les encouragements qui ont fait la différence dans leur décision de rester à l’école. Les encouragements donnés par des personnes entretenant un lien significatif avec un jeune peuvent avoir un impact réel sur la prévention du décrochage.

Que vous soyez un parent, un membre de la famille, un ami, une éducatrice en petite enfance, un éducateur en service de garde, une enseignante, un intervenant communautaire, scolaire, en santé et services sociaux ou en employabilité, une professionnelle ou un gestionnaire, un employeur, une femme d’affaires, un élu municipal ou un décideur, vous pouvez exercer une influence concrète sur la persévérance scolaire des jeunes. Tous peuvent poser des gestes, à tout moment dans la vie d’un jeune, qui auront un impact sur sa réussite.

Bookmark and Share